Pollution de l'air: tous les bienfaits du platine ! 1) Le domaine de gestion : La gestion constitue l’un des principaux domaines dans lesquels l’informatique se déploie. En 1995, conformément au Sherman Antitrust Act — une loi des États-Unis pour la prévention de l'abus de position dominante, le département de la justice des États-Unis interdit à Microsoft certaines de ses pratiques considérées comme nuisibles à la concurrence. Toutefois, la modélisation CIM Schema attribue à ce concept une classe de base CIM_OperatingSystem, éventuellement dérivée sous Windows[4], Linux[5] ou z/OS[6]. Pour utiliser un périphérique, le système d'exploitation se sert d'un contrôleur et d'un pilote de périphérique[13]. Le système d'exploitation s'occupe de créer et de détruire des fichiers et des répertoires, de réserver de l'espace sur les médias ainsi que copier le contenu des fichiers de et vers la mémoire centrale[12]. Deux ans plus tard, un procès est ouvert pour non-respect des interdictions de 1995 : Microsoft obtient l'annulation du procès sur l'argument que « la justice n'est pas équipée pour juger du bien-fondé du design des produits de haute technologie (sic) ». Il permet également de manipuler les permissions : des autorisations qui indiquent si un utilisateur pourra lire, écrire ou exécuter le fichier[13]. À partir de ce premier constat, un certain consensus s’est dégagé lors d’une réflexion Ce type d'interface, qui existe depuis les débuts de l'informatique[N 3] est aujourd'hui remplacé par les interfaces graphiques. En 2012, les quatre systèmes d'exploitation Android de Google, Symbian, iOS de Apple et Blackberry de Research In Motion occupent ensemble 95 % du marché des smartphones. Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Mach, Amoeba, Andrew, Athena, et Locus sont des systèmes d'exploitation distribués. Pour éviter tel incident, le système d'exploitation réserve à chaque programme un espace d'adressage - un emplacement en mémoire que seul le programme en question peut manipuler[10]. Les systèmes d'exploitation en temps partagé sont apparus dans les années 1970. Chaque médium a ses propres caractéristiques et sa propre organisation[12]. Le principal rôle du système d'exploitation est alors de gommer les différences entre les différentes architectures informatiques, et d'organiser l'utilisation des ressources de manière rationnelle : Chaque périphérique a ses propres instructions, avec lesquelles il peut être manipulé. C'est aussi le souvenir...), (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...), (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements...), (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...), (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant...), ( En 2011 de nombreux systèmes d'exploitation sont basés sur Unix, un système en temps partagé[3]. Le système d'exploitation comporte des mécanismes destinés à contrôler l'utilisation des ressources par les utilisateurs, les processus et les programmes[12]. Libérez votre système informatique. Ils ont tous été développés par des universités[17]. Poste à pourvoir : Chef de projets systèmes d’information/digitale en charge de la conformité logicielle H/F – Pôle ingénierie digitale - Département Systèmes d’Information - Direction des Ressources - Direction Générale Adjointe Finances et Ressources- Poste de catégorie A. Cette licence a pour but de répondre aux besoins des entreprises dans le domaine de l’informatique, internet et des nouvelles technologies de l’information. En raison de la grande différence de vitesse entre le processeur et les périphériques, dans un système d'exploitation batch le processeur est inutilisé 90 % du temps car les programmes attendent qu'un périphérique ou un autre termine les opérations. L'information nous provient du compte Twitter officiel du groupe M6. En mai 2019, la famille Unix anime plus de 98 % des smartphones[49]. En informatique, un système d'exploitation (souvent appelé OS — de l'anglais Operating System) est un ensemble de programmes qui dirige l'utilisation des ressources d'un ordinateur par des logiciels applicatifs[1]. AT&T, née de la fragmentation des activités d’American Telephone & Telegraph, put enfin commercialiser Unix : les ingénieurs de la société partirent du code source de la version 7 (ouverte) pour aboutir à UNIX System V. Simultanément, d'autres éditeurs s'inspirèrent de la version 7 pour créer des systèmes Unix, notamment l'université de Berkeley, avec sa Berkeley Software Distribution[55] (BSD, 1979). Ils permettent en particulier d'exécuter des programmes, de lire et écrire des informations, de manipuler les fichiers, de communiquer entre ordinateurs et de déceler des erreurs[2]. Le contrôleur est souvent intégré au périphérique[10]. Les logiciels systèmes offrent des services aux logiciels applicatifs et ne sont pas exploités directement par l'usager. Les fonctionnalités offertes diffèrent d'un système à l'autre et sont typiquement en rapport avec l'exécution des programmes, l'utilisation de la mémoire centrale ou des périphériques, la manipulation des systèmes de fichiers, la communication, ou la détection et la gestion d'erreurs[2]. Aucun frais de licence ni … Dans ces systèmes, tout comme dans la génération précédente, l'utilisation du processeur est planifiée. La Berkeley Software Distribution (BSD) est la version d'UNIX développée par les étudiants et les chercheurs de l'université de Berkeley depuis 1977[25]. Si l'emplacement n'est pas présent en mémoire centrale (on appelle cela une faute de page), il n'y aura évidemment aucune adresse physique correspondante. Le processeur central est au repos, durant les manipulations de l'opérateur[9]. Différence entre logiciel système et logiciel d'application Définition. L'interface graphique permet une manipulation intuitive par l'intermédiaire de pictogrammes. En 2012, les deux familles de systèmes d'exploitation les plus populaires sont Unix (dont macOS, GNU/Linux, iOS et Android) et Windows. On nomme cela une erreur de protection générale. Entre 1995 et 2007, Microsoft, éditeur de la suite de systèmes d'exploitation Windows a été l'objet de plusieurs procès pour des pratiques anticoncurrentielles nuisant à la concurrence et à l'interopérabilité. Infrastructures techniques : systèmes, réseaux, téléphonie. Urbanisation du système d'information. Il a alors été possible de placer en mémoire plusieurs programmes simultanément et de les exécuter simultanément ; un programme dit resident monitor résidait continuellement dans la mémoire centrale et contrôlait l'exécution des différents programmes[18]. Si un processus modifie — accidentellement ou intentionnellement — un emplacement de mémoire utilisée par un autre processus, il met celui-ci en danger[10]. Les utilisateurs n'ont pas réellement besoin de télécharger, d'extraire et d'installer le logiciel pour l'utiliser. Une commande est un programme qui effectue un appel système selon la demande de l'utilisateur[2],[11]. Il utilise les capacités d'un réseau informatique, contrôle un groupe de machines, et les fait apparaître comme une machine unique, virtuelle, de très grande capacité. Du côté des tablettes tactiles, iOS de Apple était le premier système d'exploitation largement diffusé avec plus de 80 % de part de marché en 2010[52]. Dans ces ordinateurs équipés de tubes à vide, les programmes manipulaient les ressources matérielles de l'ordinateur sans passer par un intermédiaire[18]. Le jeu de la concurrence, très vif dans les années 1980, a conduit les différents membres de la famille Unix à s'éloigner, et perdre la compatibilité les uns avec les autres. Un interpréteur de commandes est un programme qui permet d'exécuter d'autres programmes en écrivant leur nom éventuellement suivi de divers paramètres. Ces deux ensembles créent l'interface homme-machine qui permet à un usager de dialoguer avec la machine. 3.2 Système informatique: le logiciel. Le logiciel de schéma d'urbanisation du système d'information vous offre des symboles d'architecture, des modèles et une interface utilisateur glisser-déposer. Mais en 1975, ce monopole fut attaqué en justice et en 1982, la société était démembrée par décision de justice. Le système d'exploitation en tient compte. CP/M, mis sur le marché en 1974, a été le premier système d'exploitation pour micro-ordinateur, son caractère très sympathique, facile à aborder et commode (user-friendly) l'a rendu très populaire et influencé le marché des systèmes d'exploitation[18]. Il reçoit des demandes d'utilisation des ressources de l'ordinateur — ressources de stockage des mémoires (par exemple des accès à la mémoire vive, aux disques durs), ressources de calcul du processeur central, ressources de communication vers des périphériques(pour parfois demander des re… Cette technique du spool permet l'utilisation partagée d'un périphérique qui sans ça ne pourrait pas être partagé[2]. Les commandes permettent à un utilisateur ou un programme de demander une opération au système d'exploitation. L’IT (Système informatique) est l’ensemble des actifs matériels et logiciels de l’entreprise ayant pour vocation à automatiser le traitement de l’information. Le CRITT Informatique, créé en 1990, est une structure de transfert entre la recherche, les entreprises et les institutions publiques. La stratégie d'octroi des ressources par le système d'exploitation vise à répondre équitablement à toutes les demandes et éviter des conflits[10]. L'interface se manipule avec un clavier. La responsabilité du système d'exploitation et de réserver de la mémoire, et de planifier l'exécution, de s'occuper des interblocages[13] et d'assurer les communications entre les processus[12]. Le système d'exploitation crée également de nouvelles tables pour les programmes qui démarrent et décide quels emplacements de mémoire virtuelle seront ou ne seront pas présents en mémoire centrale[T 5]. La mémoire du mode noyau est arrangée de manière à permettre au processeur d'utiliser la totalité de la mémoire centrale disponible — lors de l'exécution des programmes du noyau du système d'exploitation. Le succès est immédiat, mais le système ne possède toujours pas, en 1990, de noyau libre, et les tentatives pour en développer un sont loin d'être abouties[24]. Plusieurs processus se trouvent en mémoire centrale en même temps[11]. Lorsqu'un logiciel autonome (bot informatique) demande des opérations au système d'exploitation, le logiciel doit préalablement décliner son identité en tant que produit puis, sur la base de cette identité, le système d'exploitation effectue les mêmes vérifications que pour une personne physique. La conformité d'un système d'exploitation à cette norme assure la compatibilité au niveau source. Les services offerts sont en rapport avec l'utilisation des ressources de l'ordinateur par les programmes[2]. Les premières générations d'ordinateurs, dans les années 1945 à 1955, ne comportaient pas de système d'exploitation. Les systèmes multi-programmés nécessitent un ordinateur et des périphériques mettant en œuvre la technique du DMA (direct memory access). L'échange de spécifications est une pratique courante dans le marché informatique. Un système de gestion de base de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de logiciels système qui servent à effectuer des opérations basiques telles que l'ajout, la recherche, le classement, le tri ou la suppression d'informations stockées dans des bases de données. Puis à la suite de la croissance très rapide du marché des smartphones, et du retard pris par Microsoft sur ce marché, ses parts de marché sur les appareils personnels sont passées de 95 % en 2005 à 20 % en 2013[44]. Entre 1999 et 2001, une enquête est ouverte concernant la position de Microsoft. Côté logiciel, un système informatique est composé de deux niveaux bien distincts: le système d’exploitation et les applications. Cette opération s'effectue automatiquement, à l'insu des programmes. Ils soumettent les demandes, puis reviennent ultérieurement collecter les résultats[9]. La famille GNU/Linux équipe 100 % des 500 superordinateurs du monde[48]. Fin 2020, grâce à la solide implantation de Windows 10, sa part était d'environ 70%[8]. Voir notre gamme complète de produits. Certains programmes permettent à l'utilisateur de modifier les paramètres de configuration du système d'exploitation. Le système d'exploitation comporte un mécanisme de protection évitant ainsi que le programme en cours d'exécution ne lise ou n'écrive dans la mémoire attribuée à un autre programme. Logiciel Monitoring informatique avec outil d'alerte et astreinte. Il aide également les logiciels applicatifs à retrouver les fichiers, partager les fichiers entre plusieurs utilisateurs, modifier le contenu des fichiers et créer des répertoires (permettant de classer et d'organiser les fichiers)[13]. La mémoire virtuelle permet d'exécuter simultanément plus de programmes que ce que la mémoire centrale peut contenir. La compatibilité d'un système d'exploitation est sa capacité à être utilisé à la place d'un autre, en particulier à exécuter les logiciels applicatifs de l'autre. Le logiciel va alors décoder le flux conformément aux protocoles de niveaux 5 à 7. Dans une interface utilisateur graphique (anglais Graphical User Interface abrégé GUI), l'image numérique est composée par un programme du système d'exploitation par superposition de points, de lignes, de pictogrammes et de caractères d'imprimerie. L'enregistrement sur disque provoque cependant une perte de temps non négligeable[9]. Compétents en conception de matériel, en développement de logiciels système (près du niveau matériel), et en intégration de systèmes combinant matériel et logiciel, ils auront tous les atouts pour être des acteurs de la révolution numérique. La licence professionnelle Sciences, technologies, santé mention systèmes informatiques et logiciels est une formation de niveau Bac + 3 . Elle réunit une poignée de scientifiques et d'ingénieurs dans son centre de recherche de Palo Alto et développe le premier micro-ordinateur équipé d'une interface utilisateur graphique, sur la base de thèses et d'études en ergonomie effectuées les années précédentes. Un ensemble de programmes du système d'exploitation reçoit les informations envoyées par les logiciels applicatifs, et les place sur une image numérique qui sera envoyée au matériel par l'intermédiaire d'un pilote. Au sein du parcours Logiciels et Systèmes d’Information, les apprentis peuvent choisir parmi une des 4 majeures en dernière année : Digital Transformation & Cloud Services, Business Intelligence and Analytics, Software Engineering ou Big Data & Machine Learning.. Débouchés. Lors des manipulations de la souris, le système d'exploitation déplace l'élément d'image qu'est le pointeur et effectue les calculs nécessaires pour déterminer quel est l'élément de l'image qui se trouve juste en dessous. Ce choix se fait sur la base de priorités. Dans un système d'exploitation multi-utilisateurs, les programmes manipulant le système de fichiers effectuent des contrôles pour vérifier qu'aucun fichier n'est manipulé par une personne non autorisée. Côté logiciel, un système informatique est composé de deux niveaux bien distincts: le système d’exploitation et les applications. L'exécution de ce programme peut être interrompue et le système d'exploitation continue l'exécution d'un autre programme, cependant les ressources restent réservées[10]. Le logiciel système est un logiciel informatique conçu pour fournir une plate-forme à un autre logiciel. M6 attaqué sur son système informatique. Plus tard, en 2007, Microsoft est condamné par la Commission européenne à une amende de près de 500 millions d'euros pour violation de l'article 82 du traité CE et l'article 54 de l'accord EEE (textes relatifs au droit de la concurrence et l'abus de position dominante) après avoir refusé de publier une de ses spécifications techniques à son concurrent Sun Microsystems[N 19]. Les programmes pour interface graphique sont aujourd'hui (2011) inclus dans tous les systèmes d'exploitation contemporains. La quantité de mémoire utilisée par l'ensemble du système informatique dépend essentiellement de la manière dont le système d'exploitation effectue les réservations[12]. Le système d'exploitation facilite le travail de programmation en fournissant une suite de services pouvant être utilisés par les logiciels applicatifs[1]. Principles of Operating Systems: Design & Applications, , « A brief history of open open source software ». Licence Professionnelle : Ingénierie des Systèmes Informatiques et Logiciels. Les réservations peuvent être inscrites dans des journaux d'activités à des fins de statistiques ou de dépannage et le système d'exploitation peut refuser une réservation à un utilisateur n'ayant pas reçu d'autorisation[2] préalable. Il permet d'exécuter des programmes, d'effectuer différentes opérations sur les fichiers (copie, changement du nom, déplacement ou suppression). Ces programmes peuvent aussi servir à consulter la liste des logiciels actuellement installés dans l'ordinateur. La palette de pilotes inclus dans le système d'exploitation est adaptée au matériel informatique disponible sur le marché pour cette gamme de machines. Il existe cinq générations de systèmes d'exploitation : par lots (batch), multi programmés, en temps partagé, temps réel, et distribués. Les programmes disposent d'un (ou plusieurs) espaces virtuels de mémoire continus pour travailler. Le matériel informatique peut exécuter des instructions, celles-ci sont rarement plus que des copies ou des additions. Les pilotes informatiques sont souvent fournis par les fabricants de matériel informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...). Il offre typiquement des fonctions pour créer ou détruire des processus (i.e. Le mécanisme de protection de la mémoire (voir plus loin) empêche aux programmes de manipuler les mêmes informations, et ceux-ci doivent faire appel à des services du système d'exploitation[10]. Le système d'exploitation Unix a été développé par American Telephone & Telegraph (AT&T). Il forme une grande pile de cartes séparées par des marque-page, en général une carte de couleur particulière, qu'il place ensuite dans le lecteur. C'est aussi le souvenir...), envoyer des documents aux imprimantes, assurer les communications à travers un réseau informatique (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) ou afficher des icônes. Thompson se lance dans l'écriture d'une version allégée de Multics pour un PDP-7 inutilisé. Dix ans plus tard, c'est Apple avec le Macintosh qui popularise les recherches effectuées par Xerox[22]. Le but recherché par de tels systèmes est d'augmenter l'efficacité de l'utilisation du processeur et des périphériques en utilisant la possibilité de les faire fonctionner en parallèle. Les mémoires amovibles telles que les CD ou les DVD ont une disposition normalisée dont les spécifications sont publiques, ce qui assure leur reconnaissance par tous les systèmes d'exploitation (voir ISO 9660 et UDF ainsi que l'hybride ISO/UDF). Dans ces systèmes d'exploitation, l'accent est mis sur la durée nécessaire pour effectuer chaque opération, pour répondre aux demandes rapidement en vue de satisfaire aux contraintes de temps du système dans lequel il est utilisé[9]. Les systèmes d'exploitation temps-réel évitent d'utiliser la technique du swap en raison des risques de dépassement des délais[9].RTX, Windows CE, Embedded Linux, Symbian OS, Palm OS et VxWorks sont des systèmes d'exploitation temps réel[16]. Un système d'exploitation est essentiellement événementiel - il est exécuté lorsque quelque chose s'est passé, typiquement lors d'un appel système, une interruption matérielle ou une erreur[29]. Ainsi, l'opérateur intervient uniquement au début et à la fin du lot[9]. Les systèmes d'exploitation utilisent généralement deux mémoires associatives : une pour le mode noyau et une pour le mode utilisateur. Comment renforcer la sécurité des échanges de données sur internet ? Tandis que celle du mode utilisateur est arrangée de manière à protéger le noyau (qui est ainsi invisible pour le programme en question) — lors de l'exécution des programmes hors du noyau. Des opérations telles que enregistrer des fichiers sur un disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les...), réserver de l'espace en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. Le système d'exploitation prend en charge toute la manipulation du matériel, le logiciel applicatif ne peut donc pas voir de différence entre une machine simple, rudimentaire et une machine riche et complexe : les mêmes services sont offerts dans les deux cas[1]. Ils sont destinés aux dispositifs devant non seulement donner des résultats corrects, mais les donner dans un délai déterminé. S'il modifie un emplacement utilisé par le système d'exploitation il met en danger l'ensemble du système informatique[10]. Parmi les logiciels d’application, on peut citer : û Les traitements de texte, tels que Microsoft Word, Wordperfect,…. Le système d'exploitation permet en particulier de manipuler les attributs : les caractéristiques du fichier tels que son nom, la date de création, le type du contenu, la taille et l'emplacement[13]. Chaque système d'exploitation comporte une palette de programmes relatifs aux protocoles réseau. Pour Windows, l'équivalent est le programme Explorer, aussi nommé Explorateur Windows (à ne pas confondre avec Internet Explorer). Un environnement de bureau est un programme dans lequel les différents éléments de l'ordinateur (programmes, fichiers, disques durs) sont présentés sous forme de pictogrammes sur lesquels il est possible d'effectuer différentes actions. Un batch est un lot de travaux à effectuer. Définition et Explications - En informatique les logiciels système sont tous les logiciels qui s'occupent des opérations basiques que peuvent effectuer les appareils informatiques. le chargeur intervient en cas de crash pour terminer l'exécution du programme et libérer la mémoire réservée. Les instructions de manipulation d'une gamme de contrôleurs donnée sont incluses dans un pilote informatique : un logiciel qui exploite les possibilités offertes par les contrôleurs[10]. D'autres programmes servent à installer des logiciels, c'est-à-dire copier les fichiers dans les emplacements prévus à cet effet, et effectuer les modifications de configuration nécessaire pour rendre le logiciel opérationnel. Un système d'exploitation peut tenir des statistiques d'utilisation des ressources, surveiller la performance, et les temps de réponse[9]. Il offre également des mécanismes de protection permettant de contrôler quel utilisateur peut manipuler quel fichier[9]. En 1991, Linus Torvalds, étudiant à l'université d'Helsinki, inspiré par les travaux de Tanenbaum, sort la toute première version (0.01) de son propre noyau : Linux, qui est au départ une réécriture de Minix. ... Logiciel libre. Dans certains logiciels applicatifs, plusieurs programmes effectuent la même tâche simultanément, et s'échangent des informations[10]. À partir de la génération des systèmes d'exploitation multi-programmés, plusieurs programmes sont exécutés simultanément par planification (scheduling). Le logiciel applicatif est destiné à aider les usagers à effectuer une certaine tâche, et le logiciel de système est destiné à effectuer des opérations en rapport avec l'appareil informatique [7]. Le système d'exploitation devra alors chercher à libérer un espace en mémoire centrale en échangeant (anglais swap) le contenu d'un emplacement donné de mémoire centrale avec le contenu sollicité, qui se trouve en mémoire de masse[N 2],[T 2]. Selon le modèle OSI, les différents protocoles existants sont répartis sur sept niveaux, où un protocole d'un niveau donné peut être combiné avec n'importe quel protocole des niveaux situés en dessus et en dessous (voir encapsulation). Les systèmes d'exploitation basés sur le traitement par « lots » (suites d'instructions et de données dans un ensemble de cartes perforées) sont apparus dans les années 1950. l'amorce (anglais bootstrap) est le premier logiciel exécuté lors de la mise en marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un...) de l'ordinateur (anglais boot). Les mécanismes de sécurité du système d'exploitation servent à protéger le système informatique de l'intérieur comme de l'extérieur : les mécanismes de sécurité intérieure protègent les processus les uns des autres, et assurent la fiabilité du système informatique[13]. Le système informatique est représentatif des moyens informatiques comme les logiciels et les matériels qui comprennent des outils comme le serveur, le logiciel informatique, les ordinateurs, etc. Cependant, contrairement aux systèmes de la génération précédente, dans les systèmes en temps partagé chaque programme est exécuté durant une tranche de temps déterminé, puis le système d'exploitation bascule sur l'exécution d'un autre programme, ce qui évite qu'un programme monopolise l'utilisation du processeur au service d'un utilisateur, entraînant des retards pour les autres utilisateurs[9]. Définition. Le pouce et l'outil: Neandertal face à sapiens, Sciences et Technologies: les 10 sujets hors-COVID à surveiller en 2021, Une nouvelle méthode pour révéler la structure électronique des matériaux, KATRIN: rechercher la trace d'un hypothétique quatrième neutrino, Prédire les crises d'épilepsie plusieurs jours à l'avance, Les glissements de terrain influencent la sismicité, Détecter in vivo des pathologies comme Alzheimer ou le diabète, Des cibles moléculaires pour lutter contre des parasites unicellulaires. L'utilisation d'appels système ressemble a celle de fonctions ou de sous-routines ordinaires en langage C ou Pascal[2]. Ceux-ci proposent des listes à choix multiples et effectuent des contrôles de validité avant le modifier les paramètres. Rapidement, les usagers apprécient la performance du logiciel AUTOFLEXILOG. Un pilote (anglais driver) est un logiciel qui assure l'exploitation d'une pièce de matériel informatique (Le matériel informatique (en anglais « hardware ») est l'ensemble des...) (carte vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la...), imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers...), lecteur CD (Le lecteur de CD (appelé improprement lecteur CD) est un lecteur de disque optique qui lit au...), carte réseau). En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...), suppression), la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise...) informatiques, la compression de données (La compression de données ou codage de source est l'opération informatique qui consiste...) ou la modification de fichiers texte.