La croissance économique du Maroc a été décortiquée par les équipes du Haut Commissariat au plan (HCP) dans le premier volume du numéro spécial des «Cahiers du plan» pour l'année 2018. les leviers de la croissance économique au Maroc ( secteur prometteur) Les défis les forces Le marché marocain bénéficie de points forts qui rendent attractif l’implantation d’entreprise sur son territoire : • Un bon réseau de communications et de connexions au transport global • Les perspectives restent étroitement liées à la nature de la pandémie, dont l’évolution est rapide, et aux ripostes apportées par les décideurs et à l’économie mondiale. Le Groupe de la Banque mondiale œuvre dans les domaines clés du développement. S.L. <> OUVERTURE COMMERCIALE ET CROISSANCE ECONOMIQUE AU MAROC : QUELLES INTERACTIONS ? Grâce à son éventail de produits et services, il aide les pays à échanger leurs connaissances et à appliquer des solutions innovantes pour surmonter les défis auxquels ils sont confrontés. En effet, selon le HCP, la croissance économique n’a pas dépassé 0,1% au premier trimestre 2020. Ce papier aborde cette problématique sous le prisme des émissions de dioxyde de carbone (CO2) et examine comment la croissance économique se répercute sur l’environnement. �`���u��,�ONz�@ �'>��R "�H�p���'2����_�i�S`�d����g�˱�3@���*�0y5� � r�z{�lE�i!B����X���n�w$��˗)�i�I��p���eB�::�I �=���ԉ M M��x��1�G|:K`d�����)$*䜉Q�[,��k$. S’agissant de l’offre, le Maroc a commencé à être touché par la rupture des chaînes de valeur dont il fait partie. Grâce à la forte croissance économique des années précédentes, la Côte d’Ivoire est entrée dans la crise en position de force – mais la récession mondiale et l’évolution incertaine de la pandémie sur le plan local ralentiront le progrès en 2020. %���� Le Maroc est crédité de perspectives favorables à moyen terme. En conséquence, le PIB réel devrait reculer de 1,7 % en 2020. x��=�n�Ȓ��| -,�}��N|0��3�>̜�D;dJ�� �����?s���}?`��/l�l;k�2@FV��U]�u�n����b��y��b��/>���ח��n}�����ԯ?�o�v�k���_���z���������U���,��,X�%�R��I)YZ�d[�|����/_\~|���5K��ʓ�7/_`�,a ��Jr��L>�A���Z$��0rrK�J��o/_�6a�$���w0��_��� 4 @p �������!jBU���R� Q{;��I���r��?w��4멚��/�o��LL��i����.LL�����=w�A䥨RV��?��������:��Is�Lg�DOd�O�kj�Y��5��f��������>��P\�*����"a,E����WI��J���~z�d�cs"g���ȣ������>�4��D�~ II/Les caractéristiques de la croissance économique au Maroc. <> L’inflation devrait baisser de 0,7 % en 2020 en raison du choc de la demande et de la contraction de la consommation privée. <>>> À moyen terme, en supposant un schéma de reprise en V après l’impact de la COVID-19, la croissance devrait reprendre à partir de 2021 pour atteindre 5,5 % à mesure que la production reviendra aux niveaux prévus avant la pandémie. Avec la récente propagation du COVID-19 en Europe et le début de l’épidémie au niveau national, auxquels s’ajoute une grave sécheresse, l’économie marocaine a commencé à pâtir des effets négatifs de la pandémie. Données, statistiques, recherche et publications sur la pauvreté et le développement, Emplois, passation de marchés, formation et événements, Maroc : rapport de suivi de la situation économique (avril 2020), MENA : Rapport de suivi de la situation économique (avril 2020), Politiques environnementales et sociales dans le cadre des projets, Produits financiers et services de conseil (a), Organisation des États de la Caraïbe orientale (a), Obligations et produits d'investissement (a), Données en libre accès Training Modules (a), Assemblées annuelles et Réunions de printemps, SIGNALER UN CAS DE FRAUDE OU DE CORRUPTION. 2-L'INDH au Maroc. (Avec MAP) HCP croissance Maroc 1-L'indice du développement humain. Certes, la croissance devrait reculer à 2,9 % en 2019 en raison de la faible progression attendue du côté de la production agricole après deux années exceptionnelles, mais elle devrait ensuite se stabiliser à moyen terme autour de 3,6 %. Les demandes de financement extérieur se sont accrues, ce qui souligne également la nécessité impérieuse de consolidation des réserves de change. Cette faible croissance est due à deux facteurs : accentuation de la baisse de la valeur ajoutée agricole à -5%, et ralentissement de l’industrie et des services marchands. Développement (PND 2016-2020), qui doit conduire le pays à lémergence à lhorizon 2020 et permettre de réduire la pauvreté de moitié. L’objectif de cette étude est de tester la validité de la courbe environnementale de Kuznets (CEK) pour le cas du Maroc. Croissance économique: le HCP table sur une récession de 5,8% en 2020 Au niveau mondial, le tableau n’est guère meilleur. Le Gouvernement marocain prévoit une croissance économique de 3,7%, pour l’année 2020. présentons le profil de la croissance économique au Maroc au cours des 40 dernières années, entre 1960 et 2004. Mai au premier trimestre de 2006 et pour la première fois depuis 35 ans, soit depuis le recensement général de la population et de l’habitat de 1971, le taux de chômage au Maroc est descendu sous la barre des 10 % : 9,8%, contre 11,3% à la même période de 2005, soit une baisse de 13,2%. Les perspectives restent sujettes à d’importants risques de dégradation de la situation, y compris dus à une aggravation ou une prolongation de la pandémie. ROYAUME DU MAROC ETUDE « MARCHÉS FONCIERS POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE AU MAROC » VOLUME I – HERITAGE ET STRUCTURES FONCIERES AU MAROC. (avec MAP) La dette publique et la dette extérieure augmenteront, mais resteront soutenables. Plus grave, ce sera la 4e année consécutive de hausse. Maroc : stratégie de croissance à l’horizon 2025 IX Résumé analytique Le Maroc a connu une croissance rapide pendant la première décennie de ce siècle. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez cliquer ici. endobj La croissance économique au Maroc Plan: 3/ L'évolution duPIB Introduction I/Développement et croissance économique. Au total, la valeur ajoutée des activités non agricoles a connu, ainsi, un net ralentissement passant de 4,3% à 0,9% au T1-2020. III/Profil de l'économie Le Maroc devrait atteindre, selon les prévisions de la Banque mondiale, une croissance de l’ordre de 3,5% en 2020. S’appuyant sur les conclusions d’un premier rapport de suivi publié en 2017, le présent rapport analyse les réformes législatives, politiques et institutionnelles récentes en faveur de l’autonomisation économique des femmes en Égypte, en Jordanie, au Maroc et en Tunisie et cherche à identifier les facteurs de réussite qui ont contribué à ancrer ces réformes. Conçu avec l'OCP Policy Center, celui-ci se focalise sur les théories, les évidences et les leçons des expériences récentes de la croissance économique au Maroc. En conséquence, le PIB réel devrait reculer de 1,7 % en 2020. Les effets mondiaux de la pandémie de COVID-19 viennent s’ajouter aux effets nationaux et à ceux de la sécheresse. 2 0 obj Le Maroc pâtira considérablement de la récession attendue de l’économie européenne. stream 4 INTRODUCTION e monde est aujoud’hui assimilé à un village planétaie, et ce n’est pas sans conséuence aucune. Selon le dernier rapport de la Banque africaine de développement (BAD), «la croissance du PIB réel devrait rebondir à 3,7% en 2020 et s’établir à 3,9% à partir de 2021». Pour ce qui est de la demande, l’économie du Maroc dépend fortement des importations, du tourisme et des IDE de l’Europe. Explications : le Covid-19, bien sûr, mais aussi un secteur agricole à la peine. Quant au solde du compte courant du Maroc, il s’établirait à -7,3% en 2020 (-4,1% en 2019), et à -5,2% en 2021. %PDF-1.5 Toutefois, le fonds COVID-19 nouvellement créé pour atténuer l’impact économique et social de la pandémie pourrait bien permettre d’éviter la faillite d’un bon nombre d’entreprises et de sauver des emplois. Il place notamment au centre de ses priorités : (i) le renforcement Le ralentis-sement de la croissance (2,4% en 2020 contre 2,5% cette année) devrait accélérer les défaillances: + 8% en 2019 et 2020, prévoit Euler Hermes. Ce plan constitue le nouveau cadre de référence de la politique économique et sociale. Son économie pourrait être également affectée si la demande intérieure continue de baisser en raison de la fermeture de nombreuses activités en vue de contenir la propagation de la pandémie et son impact sur les revenus des salariés et des entreprises. Le Haut-commissariat au Plan (HCP) a relevé un ralentissement de la situation économique du pays en 2019. Pour ce qui est de la Russie, l’accalmie des prix sur le marché mondial des produits de base et le manque de vigueur des exportations russes, devraient affecter la croissance économique Fin 2020, les défaillances seront de 35% au dessus du volume de 2016. endobj Octobre 2007 Unité Secteur Privé et Secteur Financier 1 0 obj 4 0 obj Le double déficit s’accentuera, ce qui augmentera considérablement les besoins en financements. Les différentes périodes de croissance sont associées aux politiques adoptées et aux événements exogènes survenus au cours de la période. Avec la libéalisation des échanges u’il péconise, le phénomène de mondialisation a réussi, depuis plusieurs siècles, à mettre en endobj Les contraintes structurelles et institutionnelles à l’émergence d’un marché efficient du foncier au Maroc. La croissance ivoirienne devrait ralentir, passant d’environ 7 % à … 3 0 obj Croissance économique au Maroc: le grand bilan de 2018 lesiteinfo mardi 30 juillet 2019 - 10:08 L’économie nationale a enregistré une croissance de 3% au cours de l’année écoulée contre 4,2% un an auparavant, selon le rapport annuel de Bank Al-Maghrib (BAM). Bennaghmouch S et Bouoiyour J (1997): "Le rôle de l'éducation dans la croissance économique : le cas de l'Afrique du Nord", in Education et Emploi dans les pays du Maghreb, ajustement structurel, secteur informel et croissance. OECD's dissemination platform for all published content - books, serials and statistics Les prévisions de croissance du Maroc pour 2020 ont été revues à la baisse. Ce taux ira crescendo pour atteindre les 3,6% en 2021 et 3,8% en 2022. Maroc : rapport de suivi de la situation économique (Avril 2019)- PDF Ces prévisions, poursuit le HCP, tiennent compte également de l’amélioration de la demande mondiale adressée au Maroc de près de 3% en 2020 au lieu de 1,5% en 2019 et de la reprise attendue des transferts des Marocains résidents à l’étranger et des investissements directs étrangers après leur tassement en 2019. À moyen terme, en supposant un schéma de reprise en V après l’impact de la COVID-19, la croissance devrait reprendre à partir de 2021 pour atteindre 5,5 % à mesure que la production reviendra aux niveaux prévus avant la pandémie. Par conséquent, l’économie marocaine devrait pâtir cette année d’une récession, la première depuis plus de deux décennies. Avec 189 États membres, des collaborateurs issus de plus de 170 pays et plus de 130 antennes à travers le monde, le Groupe de la Banque mondiale est un partenariat sans équivalent : cinq institutions œuvrant de concert à la recherche de solutions durables pour réduire la pauvreté et favoriser le partage de la prospérité dans les pays en développement. 1.4 La contribution de l’Afrique de l’ ouest à la croissance du PIB de l’Afrique a augmenté au cours des dernières années – de moins de 7 % à plus de 28 % 22 1.5 Les cinq grandes économies que sont l’Algérie, l’ egypte, le Maroc, le Nigéria et l’Afrique croissance plus élevée en favorisant la stabilité macro-économique ou, au contraire, ils ont freiné la croissance économique via la réduction excessive dans certaines composantes des dépenses publiques productives. Alors que la lutte contre la pauvreté et le partage des fruits de la croissance économique posent d’immenses difficultés, les données et les travaux de recherche permettent de fixer des priorités, de mutualiser les connaissances sur les solutions efficaces et de mesurer les progrès accomplis. Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience. Si vous continuez à naviguer sur ce site Web  au-delà de la présente page, des cookies seront placées sur votre navigateur. 3-L'évolution du PIB. Ainsi, le HCP estime que la croissance de la demande étrangère adressée au Maroc se serait infléchie de 3,5% au premier trimestre 2020, en variation annuelle, au lieu de 1,3% prévu en l'absence de l’effet de la crise sanitaire, pâtissant du repli du commerce mondial et de la baisse de l'activité de nos principaux partenaires commerciaux. Cette situation pourrait s’améliorer cette année au regard de plusieurs paramètres. Bennaghmouch S et Bouoiyour J (1998) " Choix éducatif et croissance économique au Maroc", mimeo, LIHRE, Université de Toulouse1. DIAGNOSTIC DE CROISSANCE DU MAROC Table des matières 5 TABLE DES MATIERES 11 LISTE DES FIGURES 17 LISTE DES TABLEAUX 19 LISTE DES ENCADRÉS 20 LISTE DES ACRONYMES 23 PRÉAMBULE 25 PROCESSUS CONSULTATIF 28 RÉSUMÉ ANALYTIQUE 28 Introduction 30 Méthodologie 33 Contraintes majeures à la croissance au Maroc 37 CHAPITRE 1 : VUE D’ENSEMBLE DE L’ÉCONOMIE … Request PDF | Comment mesurer la contribution de l’énergie à la croissance économique ? 5 à 10% de croissance annuelle de l’Offshoring au Maroc ; Le Maroc N°1 des HUBs numérique en Afrique francophone et N°2 des HUBs numériques en Afrique ; Former plus de 15.000 professionnels IT au Maroc ; 5 locomotives marocaines dans le TOP 30 africains ; 60.000 emplois crées dans l’Offshoring. <>/ExtGState<>/XObject<>/ProcSet[/PDF/Text/ImageB/ImageC/ImageI] >>/MediaBox[ 0 0 595.32 841.92] /Contents 4 0 R/Group<>/Tabs/S/StructParents 0>> Au Brésil, la reprise économique enregistrée demeure encore fluctuante (0,9% en 2019 après 1,1% en 2018).